Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

FFMC : une colère citoyenne

La Fédération et ses 83 antennes réaffirment leurs valeurs autour d’une nouvelle communication visuelle
Le 20 mai dernier, à l’occasion des Assises Nationales du Mouvement FFMC1, les représentants des antennes départementales ont adopté un nouveau logo et le principe d’une nouvelle charte graphique qui se déclinera sur l’ensemble de ses supports de communication d’ici la fin de l’année.

FFMC13

Première évolution majeure depuis 2003, celle vise à affirmer que le travail quotidien de la FFMC va bien au-delà de l’organisation de manifestations. Ainsi, la signature « Motard & Citoyens » associée au logo envoie-t-elle un signal à tous les usagers de deux roues motorisés qui ne se sentiraient pas encore concernés par les combats de l’association :
conformément à ses statuts, la FFMC à pour vocation de défendre l’ensemble des usagers de deux et trois roues motorisés pour améliorer leurs conditions de circulation. Elle représente ces « motards-citoyens » auprès des pouvoirs publics et autres instances officielles telles que le Conseil National de la Sécurité Routière, le Comité des Usagers du Réseau Routier National, les préfectures, etc.

Ainsi, les militants de la FFMC sont pleinement dans leur rôle de citoyens lorsqu’ils organisent des actions éducatives et des actions de prévention. Pour autant, la FFMC n’abandonne aucune de ses revendications, rappelant au passage que le droit de résistance à l’oppression3 figure parmi les « droits naturels et imprescriptibles » inscrits dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

La FFMC entend donc bien rester la Fédération Française des Motards en Colère qui sait jouer tantôt sur le registre de la mobilisation et de la contestation, tantôt sur celui du dialogue et de la proposition.

Le site de la Fédération Française des Motards en Colère des Bouches du Rhône intégrera petit à petit la nouvelle charte graphique ;-)

ffmc13

Auteur: ffmc13

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


no attachment



À voir également

mlle_pn__2016_08_19.jpg

Notre sécurité n'est pas un poisson d'avril

Le mauvais état des infrastructures, des routes met en danger au quotidien les usagers les plus fragiles dont font partie les deux et trois roues motorisés.

Lire la suite

Marc Bertrand

Durant les pics de pollution, la moto est une solution !

La circulation « alternée » lors des pics de pollution est une mesure arbitraire qui ne tient pas compte des spécificités de circulation des 2RM et qui ne distingue pas les motorisations. La FFMC rappelle qu’aucun 2RM ne roule au gasoil, qu’ils n’émettent pas de particules fines et que ce mode de transport économique est reconnu par l’Union Européenne comme un élément favorable à la fluidité du trafic routier. Il est donc aberrant de les soumettre à la circulation alternée.

Lire la suite