Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Fluo-Awards

28C-6-20161018132216

Port des gants obligatoires à moto : la FFMC dénonce une surenchère réglementaire

A partir de dimanche 20 novembre, ne pas protéger ses mains en portant des gants lorsqu’on circule sur un deux-roues motorisé sera passible d’une amende de 68 € et du retrait d’un point sur le permis de conduire. La FFMC regrette à nouveau que le simple bon sens (mettre des gants) adopté naturellement par la majorité des usagers soit gâché par un énième règlement qui va transformer un peu plus les motards en gibiers de police, tandis que le manque d’entretien du réseau routier qui se dégrade inexorablement n’a jamais été si préoccupant.

Lire la suite


Victoire contre le CTE

Le contrôle technique moto exclu par l’Europe jusqu’en 2022 , la FFMC 13 fête la victoire!

Une vingtaine de militants de la FFMC 13 se sont réunis ce samedi 25 janvier devant le centre de contrôle technique Norisko (qui appartient à Dekra) dans la plus grande zone commerciale d’Europe, celle de Plan de Campagne, pour fêter symboliquement la victoire obtenue dans leur lutte contre le contrôle technique 2RM ( 2 roues motorisés).

Lire la suite


0-fluo-awards-nikolaz-web-2b87c.jpg

Baisse de la vitesse maxi autorisée : non à l’inflation sécuritaire !

Manuel Valls s’est déclaré favorable à la baisse de la vitesse autorisée sur le réseau secondaire qui passera de 90 à 80 km/h avant la fin de l’année. Cette annonce de l’hyper-ministre est inspirée par les savantes cogitations d’un comité d’experts ayant calculé théoriquement qu’en faisant baisser la vitesse des véhicules en déplacement, cela faisait baisser la sinistralité routière…

Lire la suite


Nikolaz-police-deshumanisee.jpg

Sécurité routière et baisse des vitesses : jusqu'où nous arrêteront-ils ?

Dimanche 5 octobre, les médias se sont fait l’écho d’un rapport « confidentiel » émis par le comité des experts du Conseil national de la sécurité Routière (CNSR). Ce rapport (que la FFMC connaissait depuis le 30 septembre) propose de baisser la vitesse de 10 km/h sur le réseau secondaire. Ce qui n’est pas nouveau, c’est que les instances de la Sécurité Routière continuent à imposer à l'ensemble des conducteurs une vision sécuritaire uniquement basée sur la contrainte et la punition.

Lire la suite