Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Sécurité Rentière

28C-6-20161018132216

Port des gants obligatoires à moto : la FFMC dénonce une surenchère réglementaire

A partir de dimanche 20 novembre, ne pas protéger ses mains en portant des gants lorsqu’on circule sur un deux-roues motorisé sera passible d’une amende de 68 € et du retrait d’un point sur le permis de conduire. La FFMC regrette à nouveau que le simple bon sens (mettre des gants) adopté naturellement par la majorité des usagers soit gâché par un énième règlement qui va transformer un peu plus les motards en gibiers de police, tandis que le manque d’entretien du réseau routier qui se dégrade inexorablement n’a jamais été si préoccupant.

Lire la suite


0-ct-nikolaz-1.jpg

Les motards rejettent massivement le contrôle technique

Plusieurs dizaines de milliers de motards se sont mobilisés contre le projet de contrôle technique deux-roues motorisés (2RM) du gouvernement. Le gouvernement et les grandes enseignes de contrôle technique persistent à imposer un contrôle technique pour les 2RM. Face à cela, les usagers concernés ont manifesté massivement les 16 et 17 avril. Cette mobilisation démontre une nouvelle fois qu'une sécurité routière mise en place sans concertation continuera à se heurter aux réalités de terrain. La contestation devrait s'intensifier dans les prochaines semaines.

Lire la suite


autocollant__2_.jpg

Manif’ le 16 avril 2016 contre le contrôle technique des 2RM !

Fin 2015, Manuel Valls annonçait la mise en place prochaine d’un contrôle technique (CT) à la revente pour les deux-roues motorisés. Ce projet est censé améliorer la sécurité routière et mieux protéger les consommateurs.

Lire la suite


vachealait.jpg

La sécurité routière dans le mur, les discours dans le dur

Le bilan annuel 2015 de la sécurité routière annonce une hausse de 2,4% de la mortalité. Avec 80 morts de plus que l’année précédente pour un total de 3 464 personnes décédées, cette hausse concerne principalement les automobilistes (+8%). Pour les 2RM, la baisse est de -1% chez les motards (+125 cm3) et -10% chez les cyclomotoristes (-125 cm3). En Pères fouettards habituels, les responsables politiques fustigent la vitesse et annoncent plus de sévérité, plus de radars, plus de contrôles, plus, plus, plus…

Lire la suite


0-ct-nikolaz-1.jpg

Non à la mise en place d’un contrôle technique à la revente des 2 RM

Le projet du Gouvernement : la mise en place d’un contrôle technique à la revente Le 2 octobre 2015, le Comité interministériel de la sécurité routière, présidé par le Premier ministre Manuel Valls, a présenté 22 mesures dont l’objectif revendiqué est de réduire le nombre de morts sur les routes pour descendre sous la barre des 2000 tués en 2020. Ce « plan d’action interministériel en faveur de la sécurité routière » intervient alors que, après douze années de baisse continue, la mortalité routière, toutes catégories confondues, a augmenté de 3,5 % en 2014 et de plus de 4% en 2015. Dans ce contexte, et bien que les usagers de 2 et 3 roues motorisés (2 et 3 RM) aient connu une baisse de 11% de leur mortalité depuis 2010, 3 mesures les visent spécifiquement, officiellement pour « mieux les protéger ». Parmi elles, la mesure n°13 consiste à instaurer, dans les 2 prochaines années, un contrôle technique lors de la vente des 2 et 3 RM d’occasion pour « sécuriser le parc d’occasion et protéger l’acheteur ».

Lire la suite


MM_Vulnerable.jpg

CISR 2015 et sécurité routière des deux-roues motorisés : des projets gouvernementaux déconnectés des réalités

Le 2 octobre 2015, se réunira le Conseil interministériel de sécurité routière (CISR). Il ne s’était plus réuni depuis mai 2011 et c’est dans l’urgence que le gouvernement prépare des annonces à la suite de la publication des derniers chiffres de l’insécurité routière. A la clé, des annonces déconnectées des réalités. La FFMC redoute des mauvaises réponses à de bonnes questions.

Lire la suite


peage_oseille.jpg

Balade ludico-éducative péagistique

Parce que les tarifs des autoroutes sont devenus prohibitifs, parce que les autoroutes reste le réseau routier le plus sûr pour tous les usagers, parce que nos élus ne respectent pas leurs engagements, et pour ceux qui auraient raté la précédente rando-découverte, nous invitons les motards de la région à nous rejoindre. La FFMC Méditerranée ( 04, 05, 06, 11, 13, 30, 34, 48, 66, 83, 84) propose une découverte touristique du péage de Lançon de Provence le samedi 11 juillet 2015 munit de pièces jaunes...(prévoir 1.70€) ainsi qu'un pique nique. Le rdv est à 10h00 à Sénas (Place du village) pour rejoindre les autres antennes FFMC. Un pique-nique sera pris en commun à la fin de cette balade ludico-éducative péagistique.

Lire la suite


peage_oseille.jpg

Rando découverte péagistique

Parce que les tarifs des autoroutes sont devenus prohibitifs, parce que les autoroutes reste le réseau routier le plus sûr pour tous les usagers, parce que nos élus ne respectent pas leurs engagements, nous invitons les motards de la région à nous rejoindre le samedi 20 juin 2015 à 15h00 sur le parking du centre commercial de Balaruc (34) afin de montrer notre ras le bol d’une situation insoutenable pour tous les usagers de la route.

Lire la suite


La Gineste

Marquage de point noir sur la Gineste

Dès qu'un accident, un drame survient sur la route comme d’habitude, les tenants de la méthode forte réclament et organisent la mise au pas des usagers par le biais de contrôle de vitesse systématique. Sauf qu’à y regarder de plus près, un accident est aussi très souvent due à d'autres facteurs qui ne sont jamais pris en compte. Le mauvais état des infrastructures, des routes, en mettant en danger au quotidien les usagers les plus fragiles dont font partie les deux et trois roues motorisés, en sont grandement responsables.

Lire la suite


MM_Vulnerable.jpg

Conseil National de Sécurité Routière : Ne pas confondre vitesse et précipitation II !

Les chiffres de la sécurité routière ne sont pas bons en 2014 et le bilan des derniers mois confirme cette tendance. Alors comme d’habitude, les tenants de la méthode forte reprochent au gouvernement de ne pas en faire assez et réclament la mise au pas des usagers sur le réseau secondaire. Sauf qu’à y regarder de plus près, cette remontée de l’accidentalité impacte surtout les usagers vulnérables, notamment les piétons et les cyclistes auxquels on ne peut tout de même pas reprocher de rouler trop vite.

Lire la suite