Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Rendez-nous notre argent !

IMG_20180927_0001.jpgLa FFMC, par la voix de son coordinateur départemental interpelle les députés des BdR afin de leur proposer un projet de loi. Enfin une vraie mesure de sécurité routière qui bénéficierait à tous les usagers. Car il ne s’agit que d’affecter le produit des sanctions des contrôles radars à l’entretien des infrastructures routières dont la dégradation est constatée par tous : usagers, élus, techniciens, ou professionnels.

Et, cette mesure ne serait assortie d’aucune sanction ? Quoi que la question se pose. En effet la responsabilité du gestionnaire qui laisse se dégrader notre patrimoine national, nos routes, ne serait jamais recherchée ? Ou dont les carences en matière d’entretien engendrent des risques pour les usagers ? Voire sont la cause d’accidents, exemple de la maintenance des ouvrages comme les ponts ?

Mesdames et Messieurs les député(e)s

Nous, Motards en colère des bouches du Rhône, nous nous adressons à vous, parlementaires, élus du peuple. Nous vous avons déjà interpellés à propos des mesures du CISR du 9 janvier pour lesquelles ni vous, représentants du peuple et élus par lui, n’avez été consultés, ni nous, pourtant experts reconnus par ailleurs en tant que participants aux travaux du CNSR.

Selon la volonté du Premier Ministre, la diminution de vitesse de 10 km/h sur le réseau secondaire bidirectionnel est entrée en vigueur au premier juillet, provoquant une hausse sensible des contraventions dressées pour excès de vitesse, et donc une augmentation sensible des recettes du contrôle sanction automatisé.

DSC02872.JPGParallèlement à cette mesure qui nous a été imposée sans aucune concertation ni consultation car promettant une amélioration de la sécurité routière pour toutes et tous, nous ne pouvons que constater la dégradation de l’ensemble du réseau routier non concédé national, départemental et communal. Or, les recettes en question devraient être dévolues à l’entretien des routes.

 

 

Nous vous proposons d’aller plus loin dans cette affectation des recettes en promulguant une loi qui en affecte la totalité à l’entretien du réseau routier, servant ainsi très directement la sécurité de tous nos concitoyens.

Aidez-nous à vous aider à honorer le mandat qui est le vôtre et nous vous assurons de notre détermination à agir à vos côtés.

Mesdames, Messieurs  les  député, acceptez l’expression de la considération qui vous est due, ainsi que nos salutations citoyennes résolues et engagées.

Pour le CA de la Fédération Française des Motards en Colère des Bouches-du-Rhône (FFMC13), Philippe Stoppacher, coordinateur

A lire, ici, le projet de loi 2018-09_Proposition_de_Loi.pdf et le communiqué de presse de la FFMC13 CP-FFMC_13_projet_de_loi.pdf

Depuis la création de la FFMC en 1980, nous avons œuvré (sur nos fonds propres et avec nos bénévoles) à l’amélioration de la sécurité des usagers en deux-roues, créé une Mutuelle d’assurance autogérée qui est aujourd’hui une référence reconnue dans le monde de l’assurance et de la sécurité routière, nous avons édité et publié brochures et revues (dont le mensuel MotoMagazine) toujours tournés vers la prévention, la responsabilisation des comportements et bien évidemment par une information sincère et indépendante de tout pouvoir financier et commercial, nous avons créé des structures de formation pour tous et à tous les âges, dont la plus récente (depuis 2010) consiste à intervenir auprès des jeunes scolarisés selon un programme reconnu et agréé par l’Éducation nationale…

ffmc13

Auteur: ffmc13

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


no attachment



À voir également

securite_rentiere_comp.jpg

Le DISR défend le 80 !

La FFMC13 a été invitée, mardi 5 juin, par le préfet de police des BdR à la présentation par le délégué interministériel à la sécurité routière (DISR)  des 18 mesures du Comité Interministériel de la sécurité routière (CISR) du 9 janvier 2018 Les invités étaient nombreux, en particulier les élus mais très peu se sont déplacés, en revanche les uniformes et autres employés des services de l’état sont majoritaires.

Lire la suite

Carte des Radars

Les radars sont implantés dans des zones accidentogènes... En supprimant les panneaux avertisseurs, ces zones dangereuses ne sont plus signalées. La Fédération des Motards en Colère vous propose une carte des radars fixes du département.

Lire la suite